RAMON (G.)

RAMON (G.)
RAMON (G.)

RAMON GASTON (1886-1963)

Après des études secondaires au lycée de Sens, Gaston Ramon entre à l’École vétérinaire d’Alfort. Là, il s’intéresse moins à la médecine vétérinaire qu’au travail de laboratoire. Le professeur Vallée, chargé de l’enseignement de la microbiologie, le recommande, à la fin de sa scolarité, à Émile Roux, alors directeur de l’Institut Pasteur. En 1911, il devient l’auxiliaire du vétérinaire Prévot à l’annexe de l’Institut Pasteur située à Garches (Hauts-de-Seine), et il s’occupe des chevaux servant à la préparation des sérums thérapeutiques. Pendant quinze ans, il assurera effectivement cette tâche, particulièrement lourde pendant la Première Guerre mondiale.

Cependant, au lendemain de la guerre, il éprouve plus intensément encore le goût de la recherche. Mais il ne dispose d’aucun laboratoire, et son maître Prévot se refuse à encourager sa vocation. Bref, il est seul. Cependant, Ramon a à sa disposition des toxines microbiennes et les antitoxines contenues dans les sérums thérapeutiques, ainsi que quelques tubes et pipettes. C’est assez pour qu’il soit conduit à quatre découvertes fondamentales: la réaction de floculation (1922), les vaccins antidiphtérique et antitétanique connus sous le nom d’anatoxines (1923), les vaccinations associées et le principe de ce qu’on appelle aujourd’hui l’immunostimulation (1926).

La réaction de floculation avait l’avantage de rendre beaucoup plus facile, dans certains cas, le titrage des antigènes et des anticorps. Encore aujourd’hui, elle demeure d’un emploi universel pour le titrage de l’antitoxine diphtérique.

Les vaccins de Pasteur (et aussi tous ceux qui avaient été mis au point secondairement) étaient constitués par des bactéries et des virus soit vivants mais atténués, soit tués. Ramon, sous le nom d’anatoxines, crée un type de vaccin absolument nouveau. Une anatoxine est une toxine microbienne qui a perdu son pouvoir toxique sous l’effet combiné du formol et de la chaleur, mais qui a conservé intact son pouvoir vaccinant. Ramon mit au point plusieurs anatoxines dont les deux plus célèbres demeurent les anatoxines diphtérique et tétanique. Grâce à un emploi très étendu de la première, on a pu assister à la quasi-disparition d’une maladie qui, encore au XXe siècle, était responsable de beaucoup de morts. L’emploi de l’anatoxine tétanique n’a pas eu un effet aussi radical sur le tétanos, car, trop souvent, les sujets vaccinés une fois oublient de se soumettre à des injections de rappel. Pour cette raison, la sensibilité de la toxine tétanique réapparaît chez l’adulte et le vieillard.

L’immunostimulation est la possibilité d’activer le système immunitaire (dans le cas où il n’est pas affecté de défauts constitutifs) en injectant, chez l’animal ou chez l’homme, certains bacilles tués ou encore des extraits de ces bacilles. L’effet obtenu en ce cas est non spécifique et de courte durée, mais il peut être utile.

La dernière partie de la vie de Ramon fut surtout consacrée à l’administration. De 1926 à 1944, il dirigea l’Institut Pasteur de Garches, après avoir été aussi, de 1934 à 1940, sous-directeur puis directeur de l’Institut Pasteur de Paris. Ultérieurement, il devait diriger l’Office des épizooties à Paris.

Membre de nombreuses académies, et grand-croix de la Légion d’honneur, Ramon s’était fixé deux buts: assurer la pérennité de son œuvre (moins par orgueil que par volonté de servir), ajouter plus de prestige encore à cette maison de Pasteur qui fut la sienne pendant quarante ans, et dont il reste une des plus belles figures.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Поможем сделать НИР

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Ramón — or Ramon may refer to:People*Ramón (singer), Spanish singer who represented Spain in the 2004 Eurovision Song Contest *Ramon Dekker, Dutch muay thai fighter *Ramón Emeterio Betances (1827 1898), Puerto Rican nationalist *Ramón Fumadó (born 1981) …   Wikipedia

  • Ramón — Ramon bzw. Ramón ist die spanische Form des männlichen Vornamens Raimund oder Rainer ein Ort in Russland, siehe Ramon (Russland) ein Ort in New Mexico, in den Vereinigten Staaten, siehe Ramon (New Mexico) eine Verwaltungsgemeinde in der… …   Deutsch Wikipedia

  • Ramon — bzw. Ramón ist: die spanische Form des männlichen Vornamens Raimund oder Rainer ein Ort in Russland, siehe Ramon (Russland) ein Ort in New Mexico, in den Vereinigten Staaten, siehe Ramon (New Mexico) eine Verwaltungsgemeinde in der… …   Deutsch Wikipedia

  • Ramón — Saltar a navegación, búsqueda Ramón es un nombre propio de varón, también es el nombre de una ciudad de Rusia, de un árbol tropical, y su fruta. Árbol Brosimum alicastrum, árbol tropical. Personajes Ramón, cantante español; Ramón Calderón, ex… …   Wikipedia Español

  • Ramón — Pas d image ? Cliquez ici. Situation actuelle Période pro 2005 …   Wikipédia en Français

  • ramon — Ramon, m. acut. Est en commun langage Picard, ce que Balay en commun langage François, Scopae, Euerriculum. Le mot vient du Latin Ramus, par ce que tels ramons ou balais sont faits de rameaux d arbres ou de brins de genest, ou autre virgulte… …   Thresor de la langue françoyse

  • Ramón — m Spanish form of RAYMOND (SEE Raymond). This name is in frequent use in America among people of Hispanic descent, but has not been taken up outside such communities to anything like the same extent as the feminine form RAMONA (SEE Ramona). Pet… …   First names dictionary

  • ramon — [ʀamɔ̃] n. m. ÉTYM. XIIIe; dér. de l anc. franç. ram, raim, qui a aussi donné rameau. ❖ ♦ Régional. Balai de branchages. ❖ DÉR. Ramoner …   Encyclopédie Universelle

  • Ramon — Ramon, Raymond, Rémond Nom de personne d origine germanique, Raginmund (ragin = conseil + mund = protection) …   Noms de famille

  • ramon — Ramon. sub. m. Balay. Il n est en usage qu en quelques Provinces …   Dictionnaire de l'Académie française

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”